Sommeil : mon bebe se reveille la nuit, que Realiser ?

Une, 2, trois fois via nuit : les enfants interrompent desfois tres souvent une sommeil. Mes raisons ? D’une peur, d’une soif, en faim ou tout juste aucune le desir d’etre seuls. Ces reveils multiples paraissent une vraie source de stress et de tension pour toute la famille. Comment Realiser quand bebe se reveille J’ai nuit ?

Reveils nocturnes multiples : par quel age le sommeil agite de bebe se regle-t-il ?

« Mon fils de 3 annees se reveille pratiquement toutes les nuits voili  sa naissance. Tant qu’il ne sortait aucune le lit, il pleurait et nous appelait. Maintenant il vient par 4h du matin dans notre chambre, il reclame le lait ou attend qu’on le recouche. On a parfois l’impression qu’il veut juste verifier qu’on reste bien la. » Comme Alicia, de nombreux parents connaissent le calvaire des nuits entrecoupees de cris ainsi que larmes, ou bebe se reveille en hurlant. Notre fatigue s’accumule de jour en jour et l’exasperation grandit inevitablement.

Les problemes de sommeil font part du developpement normal d’un enfant. Mais lorsqu’ils deviennent recurrents et entravent l’existence familiale et l’existence de couple, ils acquierent une dimension pathologique. En theorie, le sommeil du tout-petit se regle progressivement entre six mois et un an.Mais plusieurs enfants continuent de s’eveiller diverses fois pendant la nuit au-dela de 12 mois. Que faire face a un enfant qui pleure, reclame a boire, se glisse dans le lit conjugal l’ensemble des nuits ? Les parents paraissent souvent demunis : « On a bien essaye, rien ne marche. Elle se leve quoi qu’il arrive. J’espere que l’ecole remettra tout ca dans l’ordre », soupire Emilie.

Pourquoi bebe comment matcher sur caribbean cupid pleure et se reveille en hurlant ?

Reflux, poussee dentaire, otite… Dans 20 % des cas, des reveils multiples seront lies a une cause de l’organisme qui empeche l’enfant de bien dormir. Toutefois, la plupart du temps, il faudra problemes comportementaux. Comme des adultes, les bambins se reveillent plusieurs fois pendant la nuit. « Chez les petit, les cycles de sommeil ne depassent nullement 60 minutes, explique le Dr Frederique Aussert, medecin professionnel des troubles du sommeil i  l’interieur du Reseau Morphee. A J’ai fin de chaque periode, ils vont se reveiller tres brievement puis replonger dans le sommeil. Celui qui ne s’est jamais endormi sans elle aura nombre plus de mal a gerer les reveils nocturnes. Cela aura besoin de l’intervention de l’adulte pour l’aider a se rendormir. »

D’autres facteurs sont susceptibles de provoquer des reveils incessants. Un enfant qui a l’habitude de solliciter ses parents toute la journee va i?tre tente de faire la meme chose la nuit. L’amenagement de l’espace a un role important : 1 lit mal place, un espace de jeu inexistant… Bebe doit etre a l’aise dans son environnement pour dormir sereinement. Le cumul de changements dans l’environnement d’un bebe (naissance d’un cadet, demenagement, reprise du travail d’la mere, deces dans la famille…) pourront aussi creer un sentiment d’insecurite chez l’enfant qui va se repercuter dans le sommeil.

Que Realiser quand bebe se reveille la nuit ?

Les enfants sont des eponges : ils ressentent les emotions de leurs parents et se sentent parfois responsables de leurs inquietudes. « Dans nombre de mes consultations j’ai entendu des parents egrener leurs angoisses et Realiser remonter des blessures anciennes, observe J’ai psychologue Lyliane Nemet-Pier. Et quelques temps plus tard, l’enfant ne se reveillait plus la nuit ». Il est important de mettre des mots sur les souffrances, surtout quand elles arrivent au sein de la famille. Cette maman de deux enfants en sait quelque chose. « Notre couple allait en gali?re voili  des mois. Du jour ou j’ai decouvert que mon mari me trompait et que nous avons retourne la decision de nous separer, notre fils de 16 mois a fera des nuits completes. »

Tres souvent nous rentrons aussi epuises le apri?m et ne sommes pas assez proposees Afin de les bambins. Happes avec nos obligations du quotidien (bain, repas, menage…), on ne s’accorde aucun moment de repit et de detente avec des bebes. « Dans votre course effrenee, l’enfant ne retrouve pas ses parents et ne recoit gui?re sa dose d’affection pourtant indispensable avant la longue separation de la nuit », affirme Lyliane Nemet-Pier. En aussi maniere, un enfant mis au lit de suite sans rituel rassurant aura environ difficultes a s’endormir. Le retour a domicile devra etre un moment entierement dedie a tous des bambins. « Je conseille a toutes les parents di?s qu’ils rentrent de se poser ne serait-ce que 10 minutes Afin de jouer, echanger avec leur bebe. »

Combien de fois votre bebe se reveille via nuit ?

Cela n’y a aucun chemin tout trace face a toutes les difficultes en nuit. Mais prendre systematiquement le enfant dans le lit, lui donner un biberon de lait ou se coucher a ses cotes, ne semble resoudre ni a tous les coups, ni durablement des problemes de sommeil : « en agissant ainsi, on renforce le symptome et on cree votre conditionnement, insiste Lyliane Nemet-Pier. Notre bebe se reveillera d’autant plus qu’il sait ce qu’il va obtenir. » En cas de multiples reveils nocturnes donc, plus de 10 fois par nuit avant trois mois et cinq fois jusqu’a deux ans, « mieux vaut rassurer son enfant, puis lui expliquer que la nuit n’est pas terminee et que papa et maman ne veulent pas etre deranges », suggere la psychologue. Soyons aussi vigilant quant a le loisir que ces reveils nocturnes ne cachent 1 plus gros probleme.

Les troubles du sommeil se reglent plus, en moyenne, en s’interrogeant sur ce qui se marche le jour. « Un enfant qui possi?de passe une journee active, qui a eu des echanges avec ses parents, acceptera plus facilement de se coucher », souligne le Dr Frederique Aussert. Prendre le repas dans une atmosphere calme sans television peut aider a l’endormissement car des enfants trop sollicites avec des images ont environ mal a se retrouver par la suite sans elle au sein d’ leur lit, face a eux-memes. Le rituel du coucher constitue un moment cle car il permettra au petit d’evacuer ses angoisses. Une histoire, votre calin, une lumiere tamisee, il n’en faudrait quelquefois nullement nombre plus. « Le rituel ne devra jamais etre expedie, mais il a un debut et une fin ». Et lorsqu’il reste termine, il coi»te desfois mieux sortir une chambre quitte a revenir si l’enfant nous rappelle. « Plus on demeure a cote de lui au moment du coucher, plus on lui donne comme message que la nuit est terrifiante et qu’il ne va s’y plonger seul, analyse la psychologue. En grandissant, l’enfant devra apprendre a affronter une telle longue separation d’la nuit de maniere autonome. »

*Lyliane Nemet- Pier est l’auteur de “Cet enfant qui ne dort pas. ” et “Aimer ses enfants sans se laisser devorer” chez Albin Michel*Le Reseau Morphee est un centre de sante consacre aux troubles du sommeil et a leur prise en charge

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked